Au moins un milliard d’utilisateurs piratés

Dans le Courrier International on apprend que finalement c’est la totalité des clients de Facebook dont les données sont vendues au plus offrant mais on s’en doutait quand même un peu. Mark Z. n’en finit plus de s’excuser mais il dit qu’il faudra quelques années pour résoudre le problème, c’est rassurant.

“Compte tenu de l’ampleur et de la complexité de l’activité observée, nous pensons que la plupart des gens sur Facebook” pourraient être concernés. “Ce qui veut dire qu’au moins un milliard d’utilisateurs, peut-être plus, ont vu leurs informations personnelles disparaître dans des bases de données inconnues”.

Laisser un commentaire