Wikipedia

Immense succès populaire, l’encyclopédie en ligne Wikipedia est le symbole de l’internet utopique ouvert à la collaboration de tous pour l’avancée et le partage de la connaissance. Face à la tendance commerciale d’internet sa pertinence nous interroge sur une autre vision des possibilités que nous offre l’informatique. Internet est un moyen formidable de partage de la connaissance en facilitant le travail collaboratif bénévole.
« Savoir, c’est pouvoir » disait Francis Bacon, alors partageons le savoir.

Le web utopique

Le site Wikipedia est un des plus consultés sur internet. Pourtant ce n’est pas un site commercial, il repose sur la participation bénévole de rédacteurs passionnés dont le point de vue multiple permet de créer un corps de connaissance constamment enrichi reposant sur des références solides. Le site a du évoluer pour s’adapter à son succès mais il est aujourd’hui reconnu comme une source fiable de renseignements. Une de ses grandes richesses est la multitude de références bibliographiques et de liens hypertextes qui permet une recherche approfondie sur le sujet étudié.

Le phénomène Wiki

Les logiciels libres sont des programmes dont le code est ouvert et qui fournissent une documentation (Wiki) complète permettant le travail collaboratif et l’amélioration des programmes. Des outils ont été développés par la communauté et mis à la disposition des programmeurs afin de créer facilement leur documentation et la partager. Afin d’éviter toute dérive commerciale un système légal de licence appelé Copyleft a aussi été créé qui permet à chacun de copier et améliorer les programmes et leur documentation à condition de mettre son propre travail en Copyleft, disponible à tous.
Wikipedia a été bâti avec le logiciel libre MediaWiki en 2001 dans le but ambitieux de créer une encyclopédie universelle, multi-culturelle et participative dont le contenu soit libre d’utilisation sous condition de Copyleft. La Wikimedia Foundation est une organisation à but non lucratif située en Floride qui possède les marques, les serveurs et héberge le site.

Participer

Sur chaque page Wikipedia on trouve un article avec plusieurs onglets. Les onglets Modifier et Modifier le code permettent de modifier l’article en le corrigeant ou en ajoutant des précisions. Pour que les changements soient acceptés par la communauté il faut citer ses références (pas d’opinions personnelles) et adopter un point de vue neutre. Deux autres onglets permettent de voir l’historique de l’article depuis sa création ainsi que la discussion à propos de la page. Plus l’article porte à controverse plus la discussion sera animée et l’historique des modifications chargé.
Pour participer on peut soit modifier le texte directement avec l’éditeur de texte fourni, soit modifier le code de la page en utilisant la syntaxe standardisée Wikipedia. Pas besoin d’être un expert donc mais ça peut être intéressant et surtout plus efficace de voir comment fonctionne le code pour aller plus loin. Avant de modifier un article il est recommandé de lire la discussion sur la page pour être constructif.

Les droits d’auteur

L’informatique a remis en question la notion de droit d’auteur qui lui est difficilement applicable. Un logiciel est le fruit du travail d’une équipe qui elle-même profite du travail de tous les programmeurs qui l’ont précédée. Pour protéger le travail bénévole et éviter qu’il soit récupéré à des fins commerciales la notion de Copyleft a été mise de l’avant. Le principe est qu’un logiciel libre peut être copié, utilisé et modifié librement à condition de garder le produit modifié en Copyleft. Il y a plusieurs variantes de licences selon les besoins, la licence publique générale GNU, GPL, LGPL, Creative Commons. Comme un article peut être modifié à tout instant on ne peut pas en être propriétaire. La base de données de Wikipedia est ouverte et peut être consultée librement, n’importe qui peut l’utiliser pour construire une application et la vendre.

Créer un consensus

Le principe à la base du succès de Wikipedia est que les participants sont pour la majorité de bonne foi et travaillent à un idéal de mise en commun de la connaissance pour un monde meilleur. Plus la participation est grande plus les articles s’enrichissent et leur information est exacte. Les points de vue multiples se neutralisent pour arriver à un consensus. Si plusieurs hypothèses existent elles doivent être toutes mentionnées. Comme chaque information doit être documentée de sources crédibles, Wikipedia est déjà la base de documentation la plus complète qu’on puisse trouver aussi bien en livres qu’en liens hypertextes. En plus de donner une réponse rapide à une question elle permet de poursuivre la recherche avec des références fiables.
Pour arbitrer les conflits inévitables autour des sujets chauds ainsi que la pression commerciale, Wikipedia a du développer des outils pour arriver à un résultat neutre. À un premier niveau des robots détectent les actes de vandalisme évidents et les groupes de pression organisés, certains rédacteurs pouvant être bannis (en tout cas leur adresse IP). Les rédacteurs peuvent suivre le fil des modifications aux articles qui les intéressent et échanger avec les autres contributeurs dans l’onglet « Discussion ». C’est un espace convivial de rencontre autour d’un sujet d’intérêt commun. Ce suivi assure la surveillance de l’article afin que les modifications erronées soient rapidement supprimées. On estime qu’un article vandalisé est réparé en quelques minutes en moyenne.

En cas de conflit sur un article controversé un ensemble de procédures ont été mises au point: gel temporaire de la page, arbitrage par des tiers, par des administrateurs, etc… Pour la gestion générale du système et les grandes décisions stratégiques plusieurs niveaux d’administrateurs sont élus parmi les rédacteurs actifs. Mais la règle générale est le consensus, les règlements sont adoptés à l’usage selon les problèmes rencontrés et ne sont jamais totalement figés.

Limites de Wikipedia

Il faut comprendre que le modèle sur lequel repose Wikipedia lui impose ses limites. Très fiable pour trouver des informations précises bien documentées il est conventionnel et conformiste en ce qui a trait aux concepts abstraits controversés, se contentant de présenter les différents points de vue. Son rôle n’est pas de prendre parti mais d’expliquer en citant des sources reconnues. Ces multiples références situées à la fin des articles sont d’ailleurs une des ressources insoupçonnées de Wikipedia, j’insiste.
Reposant sur le travail bénévole des internautes Wikipedia a besoin de la participation du public pour sa mise à jour. Après un succès continu il semble que la participation commence à fléchir. Pour lutter contre les tricheurs la procédure de rédaction s’est compliquée créant une caste d’initiés intimidante pour les nouveaux venus qui ne comprennent pas toute la procédure. Malgré tout la grande majorité des participants est de bonne foi et accueillante si on évite les sujets chauds. C’est pourtant une très bonne manière de s’initier au travail collaboratif. Le site est conçu pour qu’un débutant puisse modifier un article facilement. Si l’article est suivi, un autre rédacteur viendra sans doute rapidement corriger son travail et lui laissera quelques explications. C’est là qu’on reconnaît les vrais wikipediens: accepter les critiques, les comprendre et persévérer. Beaucoup ne comprennent pas pourquoi leurs modifications ne sont pas acceptées et se découragent trop vite.

Préserver les cultures

Il existe beaucoup de versions de Wikipedia (291 langues en 2015) et chaque culture enregistre l’information selon ses critères et son point de vue. Les articles ne sont pas tous de simples traductions, on peut d’ailleurs afficher chaque article dans sa langue pour se rendre compte. La représentation des cultures sur le site est très inégale mais le site offre aux sociologues un nouveau champ d’étude enseigné à l’université. Contenu du même article selon la langue, articles controversés, discussions, participation des internautes, les différences culturelles sont multiples et peuvent se manifester dans toute leur ampleur. Tout comme les folkloristes qui allaient enregistrer dans les campagnes les cultures régionales pour préserver leur mémoire, Wikipedia permet d’enregistrer les cultures du monde dans toute leur diversité et à grande échelle.
Véritable phénomène médiatique Wikipedia représente l’aspect utopique d’internet tel qu’on nous l’a présenté à ses débuts: un outil de partage de l’information afin de créer un monde meilleur. La mise en réseau de notre intelligence a permis de créer en quelques années une encyclopédie universelle devenant de plus en plus complète et exacte avec le temps. Les sceptiques sont confondus. Ce projet ambitieux aurait pu vite devenir chaotique et pourtant il faut bien admettre qu’une communauté en réseau peut s’auto-réguler et travailler dans un but commun avec un minimum d’encadrement. Étant donné la place que prend l’informatique dans nos vies, le modèle libre montre toute sa puissance et l’intérêt qu’on devrait lui porter.

Laisser un commentaire